UNITE NATIONALE CITOYENNE
Vous êtes ici : Accueil » Libres propos » Restauration de Notre Dame, lettre ouverte aux sénateurs et sénatrices

Restauration de Notre Dame, lettre ouverte aux sénateurs et sénatrices


agrandir

Dans l’optique de restaurer la cathédrale Notre Dame à l’identique et sans précipitation, je vous propose ci-dessous un texte que vous pouvez adresser, en déclinant votre identité, à votre représentant au Sénat (à retrouver ici : https://www.senat.fr/elus.html).

Ludovic DEMATHIEU

Monsieur le Sénateur, Madame la Sénatrice

L’incendie du 15 avril dernier de la cathédrale Notre Dame de Paris aura mis en lumière l’attachement des Français à ce haut lieu de culte, partie intégrante de notre patrimoine culturel, et à ses trésors. Cet événement a marqué les esprits au-delà même de nos frontières pour cet édifice chargé d’histoire, de célébrations et visité par des millions de touristes.

Vous serez amenés, dans une semaine, à vous pencher au projet de loi n°1881, passé par vos collègues de l’Assemblée Nationale, pour "la restauration et la conservation de la cathédrale Notre-Dame de Paris et instituant une souscription nationale à cet effet (Procédure accélérée)".

Pour le bien de la cathédrale Notre Dame de Paris, des actions doivent être entreprises en vue de la sécurisation et la mise hors d’eau du bâtiment. Cependant, aucune urgence ne doit permettre quelconque dérogation quant aux lois, nationales ou internationales, normes, règles de diagnostic, de restauration ou de classement patrimonial en vigueur.

Ce lieu intemporel de foi, de richesse humaine et culturelle ne doit pas faire l’objet d’une quelconque restauration contemporaine, sous l’égide de projets ubuesques d’architectes préférant graver leur nom dans la pierre plutôt que de préserver le savoir-faire, l’âme et la grandeur de l’édifice transmis par nos ancêtres, avec pour devoir de le transmettre aux générations futures. Seule une restauration à l’identique a l’approbation de nos citoyens (70% d’après un récent sondage).

Certaines associations, dont le Groupement des entreprises de restauration de monuments historiques (GMH), ont fait part de leur inquiétude quant au délai de 5 ans annoncé mais aussi quant à la modernisation prônée par le gouvernement. S’il ne faut pas aller plus vite que la musique (du grand orgue), et rester humble vis-à-vis de ce témoin de notre passé, les fonds recueillis sont suffisants pour une restauration à l’identique, évitons alors de les gaspiller à travers un concours international d’architectes alors que d’autres édifices patrimoniaux auraient également besoin d’être restaurés.

Ainsi, Monsieur le Sénateur, Madame la Sénatrice, je vous demande solennellement de débattre sur ce projet de loi afin que la cathédrale Notre Dame soit restaurée à l’identique et sans urgence absolue.

Vous remerciant d’avoir pris le temps de lire cette lettre,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Sénateur, Madame la Sénatrice, l’expression de mes salutations républicaines distinguées.


Facebook Twitter Google Plus Linkedin email


"La démocratie, c'est le gouvernement du peuple exerçant la souveraineté sans entrave"
Général de Gaulle

"A force de vouloir se passer des Nations, on finira par se passer des peuples"
Philippe de Villiers

"Dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France."
Jean-Pierre Chevènement

"On commence à parler de populisme lorsque les peuples votent autrement que le souhaiteraient les élites."
Hubert Védrine



Autres citations...



Rejoignez-nous ! Vos adhésions, dons ou actions sont vitales





Contactez-nous



Recevez nos infolettres




Nos partenaires



Découvrez-nous !
"Notre engagement politique plonge ses racines dans notre amour de la France..."




Dernière vidéo sur notre chaîne Youtube


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
twitter facebook youtube



Votre contact local


Planning de l'UNC

Rechercher